Numéro spécial des poulaillers — The Playhouse Chicken Coop


Le poulailler Playhouse

Conception par John, Elicia et John Austin Kirby

Vouloir élever des poules mais ne pas vouloir augmenter le prix de leur logement a demandé un peu de réflexion. Mais nous avons trouvé une façon plutôt inhabituelle d’utiliser les trois « R » tout en conservant une partie de ces trucs verts dans notre portefeuille. Nous voulions une place pour nos poules sous nos grands chênes car ils fournissaient de l’ombre en été et beaucoup de soleil en hiver. La solution? La cabane de notre fils. Oui, malheureusement, le jour était venu où il était devenu trop grand pour les balançoires et le toboggan ! Nous avons donc démonté la majeure partie de la structure, en sauvant chaque boulon et chaque vis, et nous nous sommes réunis pour essayer de trouver comment réorganiser, eh bien, tout.

Tout d’abord, nous avions été très occupés à défricher beaucoup de cèdres sur notre propriété pour faire plus de pâturages pour nos futurs Texas Longhorns. Cela nous a donné un surplus de billes de cèdre. Construire Kirby005l’enclos, on utilisait les bûches comme poteaux de soutien sur les côtés et sur le toit pour attacher le grillage à poule.

Il était maintenant temps de construire le poulailler. Nous avons raccourci toute la maison de jeu en laissant un bon pied de dégagement pour la tête des poules sous la maison elle-même – nous l’appelons leur sous-sol. Le bois de la structure d’escalade, qui faisait autrefois partie de la maisonnette, est devenu leur « porche » et leur passerelle vers leur maison, ainsi que deux nichoirs séparés.

Kirby006En parlant de nichoirs, nous avons également récupéré le plastique vert pliable utilisé à l’origine pour le tunnel rampant. Nous l’avons coupé à la bonne taille et l’avons vissé sous les couvercles du nichoir afin qu’aucune pluie ne coule ou ne s’infiltre sur les filles lorsqu’elles sont sur les nids. L’ancienne toiture de la salle de spectacle s’étendait sur ce qui est maintenant leur boîte à poussière. Nous l’avons rempli de sable et de gravier de la rivière juste en bas de la route. Et avec le sable couvert, ils peuvent jouer et se dépoussiérer dans le sable sec, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau ! Nous avons utilisé presque chaque morceau de bois de la maison de jeu d’origine, même la construction de la porte entrant dans l’enclos lui-même à partir du bois récupéré. Mon mari a également construit des fenêtres et une porte au poulailler pour le nettoyer.

Certains des morceaux de bois de la maison de jeu avaient des arches découpées qu’il utilisait à divers endroits du poulailler, juste pour le rendre joli. Mais ma partie préférée de tout le poulailler lui-même est la porte du poulailler ! À l’aide de deux morceaux de bois, chacun avec une arche, John (mon mari) a conçu la porte avec une ouverture oblongue faisant un endroit pour mettre une fenêtre.

Kirby004Et étant fidèles à notre nature de toujours vouloir personnaliser et être créatifs, nous avons passé quelques jours dans sa boutique à concevoir et à construire un vitrail. Nous l’avons placé dans l’ouverture oblongue de la fenêtre de la porte. Et quel design avons-nous imaginé ? Un poule vitrail, bien sûr ! La meilleure partie est que nous n’avons pas dépensé un centime pour les fournitures de vitraux non plus. Il nous restait déjà tout ce dont nous avions besoin de précieux projets !

Enfin et surtout, nous devions décourager tout prédateur d’essayer de creuser sous le grillage pour entrer. Nous avons de nouveau fouillé notre surplus de billes de cèdre. Nous les avons coupés en morceaux de la longueur d’une cheminée et avons fabriqué une longue boîte de plantation de style rustique pour le jardinage. Il court le long du côté de leur enclos qui est le plus vulnérable à une compagnie indésirable !

Kirby001

Encore un mot sur le cèdre que nous avons utilisé : nous avons décidé de laisser l’écorce sur les bûches au lieu de l’enlever. Non seulement c’était un gain de temps, mais les filles s’amusaient beaucoup à le retirer elles-mêmes et à trouver un savoureux morceau d’insecte en dessous. Miam!

Je suppose que dans la vie d’un poule, ça ne va pas beaucoup mieux que ça !



Laisser un commentaire

Vérification anti-spam !