Différence entre une couveuse automatique et semi-automatique ?

Vous possédez une basse-cour et vous souhaitez rapidement y faire éclore le plus grand nombre d’œufs que possible. Ainsi, avec les incubateurs, vous ne devez plus attendre les poules pour accomplir cette tâche. Mais sur le marché français, vous pouvez découvrir des couveuses semi-automatiques ou automatiques. Lequel choisir ? Venez découvrir ce qui distingue ces deux types de machines.

Pourquoi acheter une couveuse d’œufs ?

De manière très générale, les poules pondent environ un seul œuf sur une journée. Après la ponte de près de dix œufs ( au bout des 10 jours), elle finit donc par se résigner à les incuber. Ce temps de couvaison appelé  » naturel  » se prolonge ensuite sur une période approximative des 21 derniers jours. Par conséquent, ce sera au terme de cette durée que vous disposerez des petits poussins. Pour ne pas patienter autant, certains producteurs se tournent vers la technique d’incubation par les couveuses.

Même si ces équipements nécessitent un temps d’incubation à peu près comparable à celui nécessaire à la poule pour couvrir les œufs, ils présentent néanmoins l’avantage de la possibilité de faire couver simultanément jusqu’à plus de dix œufs, suivant les différents modèles. Pour les élevages dotés de vastes couvoirs, on pourra utiliser des couveuses semi-automatiques ou automatiques pour le traitement de leurs œufs. Différents, ces dispositifs offrent une multitude de fonctionnalités qui correspondent aux exigences particulières des professionnels.

Couveuse semi-automatique, c’est quoi ?

La couveuse semi-automatique se prête tout à fait aux exploitations de moyenne dimension. Pourvue ainsi d’un couvert translucide, elle peut accueillir entre 20 à 400 œufs par modèle. L’incubateur semi-automatique est munie également de son réservoir d’eau intégré qui lui permet de réguler le taux d’humidité indispensable pour favoriser le déroulement de l’incubation. Équipée également d’un thermostat programmable, la couveuse semi-automatique régit toute seule et automatiquement le niveau de température à respecter pour les œufs. Les incubateurs semi-automatiques comprennent en plus un ventilateur qui distribue la chaleur de façon homogène au cours du processus de couvaison. Il est possible de préprogrammer le fonctionnement de différents types de couveuses semi-automatiques. Il faut simplement faire le plein d’eau de leur réservoir et les faire fonctionner.

Ce système d’incubation peut recevoir diverses catégories d’œufs. Ainsi, ils peuvent héberger, entre autres, et selon leur taille, des œufs de poulets, en passant par les oies, et les cailles, jusqu’aux faisans ou encore les perdrix. Très pratiques et faciles à manipuler, les versions semi-automatiques se nettoient et s’entretiennent très facilement. Grâce à cette catégorie de couveuse, il suffit aux producteurs et aux éleveurs à remplir le compartiment à eau et à renverser 1 à 2 fois dans une journée la grille qui contient les œufs.

Couveuse automatique, c’est quoi ?

Comme le laisse entendre son appellation, cette sorte de machine réalise ( à elle seule pratiquement ) toutes les étapes essentielles à la bonne évolution de l’incubation de vos œufs. Recommandé pour les grandes structures, la couveuse à œuf automatique peut assurer la couvaison de quelques centaines, et même de quelques milliers d’œufs. L’incubateur automatique est accompagné d’un réservoir pour l’eau qui lui sert à réguler son humidité.

En outre, ces engins sont également munis avec un thermostat et un puissant ventilateur afin de garantir une bonne température et surtout, la bonne répartition de la chaleur pour la couvaison des œufs. Comme ce sont des appareils automatiques, ils effectuent toutes les actions à réaliser pour l’incubation. Il vous suffira donc de les préparer et de les démarrer pour que toutes les opérations soient faites.

L’incubateur automatique est en mesure de recevoir autant que les autres incubateurs semi-automatiques. En outre, son utilisation et son entretien sont très simples. Avec un tel matériel, tous les procédés se font d’eux-mêmes, même la rotation des supports d’œufs. Le remplacement régulier du réservoir d’eau représente la principale préoccupation de l’homme.

Laisser un commentaire