Couveuse automatique à œufs – Les meilleurs incubateurs d’œufs à acheter en 2021

Les individus qui ont entrepris d’élever des poulets ont la possibilité de développer leur poulailler en faisant incuber les œufs qui en résultent. Toutefois, le processus d’incubation peut être relativement long. Afin de raccourcir le temps nécessaire à l’éclosion, vous pouvez choisir le meilleur incubateur automatique. Retrouvez sur notre site, les modèles les plus efficaces disponibles à la vente ainsi que nos avis sur l’utilisation d’une couveuse.

Tout savoir sur la ponte des œufs

Avant de débuter un élevage de poules et de récolter les œufs, il convient de maîtriser quelques éléments de base. Pour produire des œufs, il est nécessaire d’avoir quelques poules. Si vous souhaitez que ceux-ci donnent naissance à des poussins, il vous faut des poules et bien sûr un coq pour fertiliser les œufs. Pour accroître rapidement votre groupe, choisissez des coqs reproducteurs jeunes et sains. Il convient de bien les alimenter de manière à avoir des œufs riches en nutriments pour que le petit embryon se transforme en poussin.

En règle générale, chaque poule pond un seul œuf par jour. En revanche, elle les incube seulement 10 jours après la ponte et la couvaison naturelle est d’une durée de 21 jours. Au terme de cette étape, vous aurez 8 à 10 petits qui sauront très vite se prendre en charge. Mais si la poule est incapable de couver ses œufs pendant cette même période, il est nécessaire de les mettre dans un incubateur automatique qui fera le même travail que sa maman.

Les meilleures couveuses automatiques de 2021

Avis globale (notes, prix, fonctions) 97%

AMZDEAL : Couveuse automatique 12 œufs avec HYGROMÉTRIE

Avis globale (notes, prix, fonctions) 86%

La couveuse automatique 12 œufs WILTEC

Avis globale (notes, prix, fonctions) 95%

Incubateur auto Borotto 24 

Avis globale (notes, prix, fonctions) 92%

Incubateur auto Geggur

Avis globale (notes, prix, fonctions) 91%

Incubateur auto PEDY 55

Avis globale (notes, prix, fonctions) 84%

couvoir automatique Sailnovo

Avis globale (notes, prix, fonctions) 91%

Incubateur auto PEDY 56

Avis globale (notes, prix, fonctions) 91%

Incubateur auto Wiltec 56

Les préparations avant l’incubation

Lorsque vous comprenez le fonctionnement de la méthode de pondaison utilisée par les poules, vous pouvez commencer par préparer le placement des œufs dans une couveuse. Pour y parvenir, il convient de respecter quelques étapes.

Tout d’abord, vous devrez décider de la cadence à adopter pour la collecte de vos œufs. Faites-le au moins sur une base quotidienne. De cette façon, vous serez en mesure de les stocker dans un endroit propice à leur préservation. Lorsque vous avez ramassé les œufs, gardez-en uniquement une certaine quantité. Les œufs de taille trop importante, trop petits, jugés trop sales, déformés ou fissurés sont à écarter. Pour cela, nous vous conseillons d’acheter un mire-œufs. Si vous voulez laver quelques œufs, évitez de les nettoyer avec de l’eau. En effet, celle-ci retire la couche protégeant l’œuf et le fragilise. Si vous souhaitez réellement les laver, badigeonnez délicatement les zones souillées.

Placez alors les œufs sur un casier de rangement adapté. Dans le meilleur des cas, il faudrait que celui-ci soit recouvert par une couche de 1 cm de grains de blé dépoussiérés. On peut aussi le changer en le remplaçant par une couche de sable ou de petits gravillons bien secs. Le principal objectif consiste à faire en sorte que les œufs ne puissent pas rouler sur eux-mêmes et que les pores de la coquille ne soient pas obstrués. Quand vous avez sélectionné le support de stockage, placez vos œufs sur celui-ci, en veillant à ce que ceux-ci restent couchés latéralement, et placez le tout dans une salle sombre.

Si vous voulez mettre tout de suite les œufs dans la couveuse, veillez à ce qu’elle ne soit pas exposée à la lumière directe du soleil. De même que pour le dépôt des œufs dans un contenant adéquat, il est essentiel de placer les œufs de façon à avoir la partie supérieure à plat sur le côté ou à la verticale dans l’incubateur. Afin de les maintenir aux frais, la température dans la couveuse doit être comprise dans une fourchette de 36°C à 37,5°C, suivant la présence ou non d’un ventilateur dans la couveuse. 

Couveuse, quel type de modèle utiliser ?

Dans le milieu des poules pondeuses, il existe beaucoup de modèles de couveuses répondant aux attentes des usagers. Très souvent fabriquées en matière plastique, elles se présentent sous une multitude de formats et de dimensions. La plupart du temps, et en particulier ceux qui débutent dans les élevages de poulets ou qui ne font pas de grandes productions d’œufs, ont recours à des incubateurs manuels, petits et pratiques.

Les éleveurs ayant un effectif important de poules se servent en revanche des couveuses semi-automatiques. Plus larges et plus efficaces que les modèles manuels, elles assurent en outre une incubation beaucoup plus rapidement. Pour finir, les pros possédant un gros élevage de volailles utilisent une couveuse automatique. Particulièrement puissante, elle comporte de multiples dispositifs visant à simplifier et à accélérer la couvaison de vos œufs. Intéressons-nous de plus près à ce type de couveuse automatique.

Choisir une couveuse automatique

Si vous désirez choisir une couveuse automatique, il vous faut vous appuyer sur certains aspects bien précis. En effet, lors du choix de votre équipement, assurez-vous que les fonctionnalités répondent exactement à ce dont vous aurez besoin. Il convient ainsi de contrôler :

  • La capacité : tous les appareils sont capables de contenir une certaine quantité d’œufs. Dans le cas de la couveuse automatique, sa capacité est comprise entre 12 œufs et plusieurs milliers. Il vous appartient de choisir ainsi le bon modèle qui convient à la productivité à laquelle vos poules sont habituées à pondre.
  • L’humidité : elle joue un rôle important dans le processus de couvaison. Sur un modèle classique, elle doit atteindre un taux d’humidité de 60 %. Le niveau d’humidité devrait pouvoir être ajusté par rapport à la race de vos poules pondeuses.
  • La température d’incubation : la chaleur dégagée et utilisée par la couveuse doit être optimale pour permettre aux poussins de sortir des œufs. Pour chaque modèle, la norme de température tourne autour de 38°C.
  • La ventilation : afin de permettre une bonne incubation des œufs, il est indispensable de renouveler suffisamment l’air dans la couveuse. Il convient de considérer par exemple que les cycles de ventilation ont une durée de 30 secondes et que le temps entre 2 cycles est fixé à 120 minutes.
  • Retournement des œufs : pour assurer la conservation des œufs, il faut que les œufs puissent être renversés. Ce retournement doit être assuré de manière automatique toutes les 180 secondes par le système incubateur.

Comment utiliser correctement une couveuse automatique ?

Exactement pareil qu’une couvée en milieu naturel, la durée de gestation dans une couveuse automatique sera toujours de 21 jours. Néanmoins, dans certaines situations exceptionnelles, ce délai peut aller jusqu’à entre 19 à 23 jours.

Bien que le modèle automatique soit plus perfectionné et plus puissant, il demeure quand même facile d’utilisations. En effet, ce dispositif, doté d’une technicité spécifique, se gère très facilement. Avant de procéder à un couvage, il convient de veiller à un fonctionnement correct du modèle. Pour contrôler cela, envisagez de le mettre en contact avec une prise de courant. Ensuite, posez directement vos œufs sur la grille et les plateaux qui sont prévus avant de démarrer la couveuse. En fonction du taux d’humidité environnant, vous pourrez savoir si vous devrez remplir seulement une ou même plusieurs étagères.

Lorsque la couveuse démarre, elle se charge de la régulation de sa température pour faciliter la naissance des œufs. En effet, le dispositif à un capteur ultra-sensible, il contrôlera avec précision le niveau de température et le degré d’humidité au sein du bac d’incubation de manière à permettre aux œufs de bien couver et de devenir des bébés rapidement. Après la mise en marche de la couveuse automatique, il vous suffit de patienter. La surveillance du taux d’humidité contenu dans le compartiment est essentielle. Gardez un œil sur le plateau et n’hésitez donc pas à verser un peu d’eau. Pour un fonctionnement optimal de la machine, le bac est à remplir environ tous les 2/3 jours. Si vous choisissez plutôt une couveuse manuel, voici un guide pour acheter le meilleur hygromètre pour couveuse.

Aux alentours du 18ème jour de la période d’incubation, les grilles placées en bas de votre machine sont à bouger de façon à faire passer vos œufs sur le devant de la machine. Sur quelques types de couveuses, ce transfert est automatique. Il est également crucial de remplir les bacs d’eau à ce stade, parce que cette humidité fait ramollir leur coque, ce qui permet aux poussins de la traverser avec facilité. Il est important de garder la couveuse close au moment où les petits ont commencé à craquer la coquille pour pouvoir sortir. Si vous ouvrez le couvercle, il se peut que vous laissiez échapper une partie de l’humidité, ce qui aura pour conséquence de solidifier les coquilles et de compliquer le processus de naissance des poussins.

Quels sont les avantages d’une couveuse automatique ?

Les grandes exploitations d’élevage de poules ou les structures spécialisées dans la commercialisation des poussins sont amenées à utiliser des couveuses automatiques pour rendre leur tâche plus agréable et plus rapide. Il faut dire la vérité, que ce genre de dispositif concède bien des atouts à son usager. Mentionnons :

  • Du temps gagné : avec la présence des incubateurs automatiques, inutile désormais de rester passif en attendant la volonté de la poule reproductrice. Ainsi, il est possible, au bout de 21 jours, de donner naissance à plusieurs douzaines de petits poussins sans avoir trop à poireauter.
  • La très grande capacité : il est possible, ce qui dépend du matériel dont vous disposez, de couvrir en même temps un nombre important d’œufs (des douzaines, voire même des milliers).
  • Son équipement intégral : le couvoir automatisé a toutes les fonctions nécessaires pour simplifier la mise en route de l’incubation. En effet, la machine, de par sa particulière innovation technologique, maîtrise le taux d’humidité, ainsi que la variation de la température et la rotation des œufs, afin de garantir une bonne incubation. Il vous suffit juste de faire fonctionner le système et de le remplir régulièrement pour assurer l’incubation et la naissance des poussins.

Comment fonctionne un couvoir ?

Avec des mots simples, un couvoir à œuf est une couveuse permettant de pouvoir incuber les petits de la poule, de caille ou de toute autre oiseaux. Le couvoir est soit manuel soit automatique.  En fonction de la spécificité du modèle comme les options, vous devrez tout d’abord vous renseigner sur les choses dont votre couveuse est équipé (température, ventilation, hygrométrie automatique etc..).

En clair et en bref, vous mettez les œufs dans un incubateur (couvoir), vous mettez en route la machine et vous revenez 21 jours après pour voir vos poussins éclore. 

C’est une explication extrêmement simplifiée, si vous voulez plus de détails là-dessus, nous avons écrit un article « comment fonctionne une couveuse?« .